Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Vous, Seigneur qui venez dans la misérable auberge que je suis ! Soyez béni à jamais !(Ste Thérèse d'Avila-Vie 22,17)

elisabeth de la trinit  13 ans.jpg

Le baptême,

D'une lettre de Bse Elisabeth de la Trinité  à sa jeune amie très aimée
Françoise de Sourdon

Extrait de Grandeur de notre vocation
9.Ma Framboise, lorsque l'on contemple notre éternelle prédestination, les choses visibles semblent si méprisables... Ecoute saint Paul: «Ceux que Dieu a connus en sa prescience,
Il les a aussi prédestinés pour être conformes à l'image de son Fils (Rom.8, 29…).» (Ce n'est pas tout, tu vas voir, ma petite, que tu es du nombre des «connus»!) «Et ceux qu'Il a connus,
Il les a appelés»: c'est le baptême qui t'a faite enfant d'adoption (Rom.6, 3-23), qui t'a marquée du sceau de la Trinité Sainte!
«Et ceux qu'Il a appelés, Il les a aussi justifiés»: que de fois tu l'as été par le sacrement de pénitence, et par toutes ces touches de Dieu en ton âme, sans même que tu en aies conscience!
«Et ceux qu'Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés.» Ceci est ce qui t'attend dans l'éternité! Mais rappelle-toi que notre degré de gloire sera le degré de grâce
dans lequel Dieu nous trouvera au
moment de la mort; permets-Lui d'achever en toi l'œuvre de sa prédestination, et pour cela écoute encore saint Paul qui va te donner un programme de vie... 

...saint Paul qui va te donner un programme de vie...

10. «Marchez en Jésus-Christ, enracinée en Lui, édifiée sur Lui, affermie dans la foi, et croissant en Lui dans l'action de grâce (Col.2,6).» Oui, petite enfant de mon âme et de mon cœur, marche en Jésus-Christ: il te faut cette voie large, tu n'es pas faite pour les sentiers étroits d'ici-bas! Sois enracinée en Lui, et pour cela déracinée de toi-même ou faisant tout comme: c'est-à-dire te niant chaque fois que tu te rencontres. Sois édifiée sur Lui, bien haut au-dessus de ce qui passe, là où tout est pur, tout est lumineux.

11. Sois affermie en la foi, c'est-à-dire n'agis que sous la grande lumière de Dieu, jamais d'après les impressions, l'imagination. Crois qu'Il t'aime, qu'Il veut t'aider Lui-même dans les luttes que tu as à soutenir. Crois à son amour, son trop grand amour (Ephésien 2,4-10) comme dit saint Paul: nourris ton âme des grandes pensées de la foi qui lui révèlent toute sa richesse et la fin pour laquelle Dieu l'a créée! Si tu vis en ces choses, ta piété ne sera pas une exaltation nerveuse, comme tu le crains, mais elle sera vraie. C'est si beau la vérité, la vérité de l'amour: «Il m'a aimé, Il s'est livré pour moi», voilà, petite enfant, ce que c'est qu'être vrai!

12. Et puis enfin, croîs en l'action de grâces . C'est le dernier mot du programme, il n'en est que la conséquence: si tu marches enracinée en Jésus-Christ, affermie en ta foi, tu vivras dans l'action de grâces. La dilection des enfants de Dieu! Je me demande comment l'âme qui a sondé l'amour qui est au Cœur de Dieu «pour elle» peut n'être pas joyeuse toujours, dans toute souffrance et toute douleur. Rappelle-toi qu' «Il t'a élue en Lui avant la création pour que tu sois immaculée et pure en sa présence, dans l'amour », c'est encore saint Paul qui dit cela; par conséquent ne crains pas la lutte, la tentation: «Lorsque je suis faible, s'écriait l'Apôtre, c'est alors que je suis fort, car la vertu de Jésus-Christ habite en moi .»

elisabeth de la trinit18 ans.jpg

Contempler le baptême dans les autres

Lettre 240 Mes chères petites nièces,
A qui vous contemple dans les bras de votre maman, vous semblez bien petites, mais votre petite tante qui vous regarde aux clartés de la foi voit en vous un caractère de grandeur infinie: car Dieu de toute éternité vous «portait en sa pensée, Il vous  prédestinait à être conformes à l'image de son Fils Jésus, et par le saint baptême Il vous a revêtues de Lui, vous faisant ainsi ses enfants, en même temps que son temple vivant 4» (saint Paul). O chers petits sanctuaires de l'Amour, en voyant la splendeur qui rayonne en vous, et qui n'est cependant qu'une aurore, je me tais et j'adore Celui qui crée de telles merveilles!...

elisabeth de la trinit manteau blc.jpg

Raviver notre baptême

Lettre 234 à l’abbé Chevignard
C'est demain la fête de sainte Madeleine, celle dont la Vérité a dit: «Elle a beaucoup aimé », c'est aussi fête pour mon âme car je célèbre l'anniversaire de mon baptême. Et puisque vous êtes le prêtre de l'Amour je viens vous demander, de vouloir bien me consacrer à Lui demain à la sainte Messe. Baptisez-moi dans le Sang de l'Agneau afin que, vierge de tout ce qui n'est pas Lui, je ne vive que pour aimer d'une passion toujours croissante, jusqu'à cette heureuse unité à laquelle Dieu nous a prédestinés en son vouloir éternel et immuable. Merci, monsieur l'Abbé, je me recueille sous votre bénédiction.