Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Bienheureuse l’âme que Dieu conduit de l’intelligence à la Vérité.(Ste Thérèse d'Avila-Vie 21,2)

Contempler avec les oreilles !boubat_garcon_au_coquillage.1202764244.jpg

S’écouter vivre

Petite astuce.
Pour contempler l’immense beauté de ta création que tu es,
tu peux te boucher les oreilles et écouter…
Tu es tout bruissant de vie.
Chaque cellule impulse la vie à chaque seconde sans aucun effort de ta part.
Tu es traversé par un souffle intense, et c’est plus fort que toi…
Tu es un être minuscule dans le cosmos et pourtant
ton Créateur a une attention de chaque instant pour te maintenir en vie.
Tant que tu as un cœur qui bat, tu es aimé de Lui.
Laisses-toi remplir par cette vérité,
par cet amour qui t’habite de toute part.

Goûte et bois la vie que tu entends.
Tu as besoin de te sentir à ce point aimé de ton Créateur…

st.j.de_la_croix.JPGEcouter le silence

Le Seigneur aime agir en silence, tu n’entends pas la graine qui pousse
ou l’enfant qui grandit en sa mère…pourtant Dieu est là, tellement agissant !
Si tu fais silence, tu verras que le silence n’est pas vide,
mais qu’il ouvre un espace formidablement habité par la Présence du Divin.
Avec Dieu, pas besoin de beaucoup parler. Saint Jean de la Croix nous dit que
le langage que Dieu entend le mieux est le silencieux amour.
Comme des amoureux quand ils sont bien ensemble,
la conversation n’est pas indispensable
pour que se produise un échange profond riche et bienfaisant…

Baigne-toi dans ce beau silence du dedans, et tu en repartiras fortifié.

Témoignage :


J'ai demandé un jour à une soeur âgée comment elle priait durant les 4 heures par jour qu'elle consacrait à cela
durant sa période de retraite annuelle.
Elle m'a répondu :"Je cherche un lieu caché
ou je peux être en silence,
car dans le silence, je suis sûre que Dieu est là,
et je reste avec Lui."
ctpler_l_eau.JPG

 

 

? note_musique.jpg Ne peut-on pas contempler en musique                                                   ?

                    ?
Il me semble que la musique distrait,
dans le sens ou, si tu la suis,
elle t’emporte, t’envoûte ne quelque sorte.
Si tu l’entends sans y faire attention,
elle te remplit tout de même.
Par contre le silence «suspend» tes puissances
et donc repose.
Il t’ouvre un espace dans lequel tu es libre,
tu es toi-même.
Tu es alors dans de bonnes conditions
pour vivre une attention amoureuse
qui fait place à l’Eternel.