Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Vous verrez comme il est bon de se donner à Celui qui se donne à vous sans mesure !(Ste Thérèse d'Avila-Let.Gracien 6/1562)

Contempler dans l’adversitéchrist.visage.coeur.JPG

Qui de nous n’a pas eu à assumer des coups d’épingles, des incompréhensions, voire des abandons…Plusieurs attitudes sont possibles pour faire face :
- Garder la tête haute
  pour ne pas se   laisser
  atteindre par le négatif …  difficile de durer.
- Se replier sur sa peine ...   ce sera déprimant.
- Et si tu contemplais
  Jésus Christ ?
Oui, Jésus a voulu, tout Dieu qu’Il était, se faire homme. Vivre comme nous les expériences les plus humaines. Ainsi, nous pouvons nous unir à Lui. Le retrouver dans une page d’Evangile qui raconte comment Il a assumé des difficultés semblables aux nôtres. Contempler Jésus va nous aider, à prendre des distances par rapport à nos ressentis, à donner sens à nos épreuves.
Jésus gardait les yeux du cœur fixés sur son Père des Cieux.
Il puisait sa force intérieure en son Amour indéfectible. C’est ainsi qu’Il a ouvert le Ciel à ceux qui croient en Lui. Il a sauvé le monde en assumant les épreuves et les souffrances de sa vie terrestre. Il a porté notre mal. Le contempler nous aide à Le laisser porter pour nous, afin que nous ayons la force d’avancer malgré tout dans l’amour comme Lui, dans la force de la vérité, humblement mais sûrement, sans perdre pied.

                                                            

Face à l’injustice, sachons que ces combats ne sont pas les nôtres mais ceux du bien contre le mal, et seul, le Christ peut vaincre le mal.
En Le regardant, notre cœur pourra s’ouvrir à d’autres réponses possibles. « A qui te frappe sur une joue, présente encore l’autre » dit Jésus dans l’Evangile (Luc .6,29). Cela pourrait se traduire ainsi : si tu te sens agressé, cherche et propose une autre possibilité de rencontre, ne désespère pas, ne te referme pas, ne fuis pas…Contempler le Christ qui pardonne, qui relève, qui explique, peut imprimer en nous des réflexes évangéliques positifs, constructifs pour nous et pour notre prochain.
Celui qui contemple pour imiter Jésus et Le suivre, n’est plus seul. Il a un allié puissant pour lui-même et pour ceux qu’il offre par sa prière à la grâce divine.
Cette contemplation donne beaucoup de force intérieure, de lumière et de paix.

xt_pardonnant.JPG