Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Dieu semble n’attendre que d’être aimé pour AIMER.(Ste Thérèse d'Avila-Fondations 3,18)

ctpl.s.ros.JPGLa contemplation « naturelle » correspond à ce que nous pouvons vivre en faisant effort pour nous recueillir, en orientant nos pensées, bref en « utilisant » notre nature.


Il arrive que le Seigneur agisse en nous de façon sur-naturelle, par exemple quand soudain Il nous recueille entièrement, nous « envahi » pour donner des lumières sur Lui, ou pour « opérer en nous mystérieusement ». Nous ne savons pas comment, nous sommes heureusement complètement « absorbés » par Lui. Ce qu’Il « infuse » alors en nous, parfois secrètement, produira de grands effets. Ces grâces « d’union » à Dieu sont généralement rares dans une vie, mais elles sont si profondément efficaces qu’elles peuvent suffire à nous transformer, ou à orienter notre vie.
Rassurez-vous, ces grâces surnaturelles ne sont pas indispensables pour vivre un chemin de sainteté. Sainte Thérèse d’Avila nous en prévient, elles ne sont pas données à tous, ce n’est pas nécessaire. Ne les cherchons pas, c’est inutile. Du reste, ici, c’est Dieu qui opère et aucun effort humain ne pourrait produire ce bienfait. Mais, si cela nous arrive, sachons recevoir en toute simplicité et rester fidèle au don reçu.
Il est bon de relire régulièrement sa vie de prière avec une personne plus exercée que nous, un accompagnateur spirituel formé ou un prêtre. Ils auront de bons conseils pour nous aider à bien profiter des bontés de Dieu.