Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Seigneur, tout notre mal vient de ce que nous ne gardons pas les yeux fixés sur Vous !(Ste Thérèse d'Avila-Chemin 16,11)

Pour parler de l'oraison d'union et de ses effets dans l'âme, therese_d_avila_plume.jpg
et...nous encourager à nous y disposer !
Sainte Thérèse d'Avila a trouvé une comparaison ravissante,
comme une parabole...


  
La vie du ver à soie.........pour oser croire que la grâce est transformante !!!

 

 

 

1. Les œufs éclosent…
« L’âme, dont ce vers est l’image, vient à l’existence par la chaleur de l’Esprit Saint. Elle commence à profiter du secours général que Dieu donne à tous, et à se servir des remèdes qu’Il a laissé dans son Eglise comme : les bonnes lectures, les sermons…des méditations pieuses… la confession fréquente. La voilà qui reprend vie et s’alimente aux sources indiquées. » 5 èmes demeures 2,3

    

 


vers_a.jpg

       
      

cocon.jpg2. Le ver est devenu grand, il se met à faire la soie et à construire la maison où il doit mourir.
« Oui, nous pouvons édifier cette demeure et nous y loger, mais ce n’est ni en ôtant, ni en donnant à Dieu, c’est en nous ôtant à nous-même, c’est en donnant de nous-même »
                             5 èmes demeures 2,5
« Courage ! à l’œuvre sans retard ! Tissons notre petite coque en renonçant à notre amour propre, à notre volonté propre, à tout attachement aux choses de la terre…faisons tout le bien possible dont on nous a enseigné la pratique ! »
     5 èmes demeures 2,6

 

 

 

 

 

 

3. La mort du ver
cocon_soie.gif« Lorsqu’il est entré (dans son cocon, symbole de)cette oraison d’union, il est entièrement mort au monde et est changé en papillon blanc…Oh ! puissance divine ! quel état que celui d’une âme qui vient d’être plongée dans la grandeur de Dieu, et si étroitement unie à Lui un court espace de temps ! (car ces grâces sont données généralement par touches brèves)
Cette âme voudrait que Dieu soit connu
de tous les hommes et souffre
en voyant qu’on l’offense…
 

 4. Le papillon« Quel trouble pour ce papillon…il ne sait où se poser… »
« Après avoir goûté un tel séjour, tout ce qu’il aperçoit sur la terre lui déplaît…des ailes lui ont poussé, se sentant capable de voler comment se contenterait-il d’aller pas à pas ? Tout ce que l’âme peut faire pour Dieu lui semble peu de chose car ses désirs sont immenses. La faiblesse qu’elle éprouvait avant est changée en force. » « Le dégoût que l’âme éprouve pour ce qui est mondain lui donne envie d’en sortir et le seul adoucissement qu’elle trouve à sa peine est la pensée que Dieu veut qu’elle reste encore en cet exil. »
7èmes demeures 2,5  

 soie papillon_1.jpg       
 

 papillon_de_soie.jpg

 

 

 

 

  5. Quand le papillon est uni à Dieu
« Par la grâce du mariage spirituel, Sa Majesté se rapproche de l'âme par l'union. car c'est là que le petit papillon dont nous avons parlé meurt au monde dans une immense joie, puisque sa vie est déjà le Christ. » Il mène alors une nouvelle vie, fixé en son centre où brille le soleil divin. «Détaché de tout le créé pour l’amour de Dieu, le Seigneur le rempli nécessairement de Lui » La transformation est si grande qu’il ne se reconnaît plus : désormais il ne perdra plus la Paix, il sera entièrement occupé à procurer la gloire de Dieu " par des œuvres, des œuvres" qui témoigneront de son union spirituelle. Il est transformé par la puissance de la grâce, tant qu’il est vigilant pour en rester digne.
(Cf. 7èmes demeures 2,3)soie_en_ponte.jpg