Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Sa Majesté, le Seigneur, a été le vrai livre dans lequel j’ai « vu » toutes les vérités.(Ste Thérèse d'Avila-Vie 26,5)

Th__r__se_Pranzini.jpgMiséricorde aux pécheurs

Pour contempler l’œuvre de la Miséricorde envers les pécheurs,
nous avons choisi 3 textes de Sainte Thérèse de Lisieux, qui sont
3 exemples différents riches de plusieurs pistes de réflexion.

- Thérèse Martin a 14 ans lorsqu’elle entend parler de Pranzini.
Dans ce récit de Thérèse, 2 pistes sont précieuses. Regarder le chemine-
ment de Pranzini, 
comment il s’ouvre finalement à la grâce donnée par Jésus. Et l’imiter si nous avons des remords, quel que soit nos fautes passées.

Mais aussi regarder comment Thérèse obtient miséricorde pour les pécheurs. Quels moyens concrets elle emploie…

N’y serions-nous pas aussi appelés ? Surtout en cette année jubilaire ! Ne manquons pas de Foi. Osons croire pour d’autres.

(Voir ici un exemple).



- Thérèse a 20 ans, elle est au Carmel. Elle apprend les frasques d’une bonne, par sa sœur Céline restée au foyer familial.
Comment va-t-elle réagir ? Ici, nous verrons, à quel point Thérèse est devenue miséricordieuse à la manière du Seigneur. Comment sa réaction est toute spirituelle, comment elle rebondit face à un mal avec ses armes favorites : la Foi et la confiance totale en Dieu. celine.jpg

Voir un extrait de sa lettre de réponse

                                 

                            Céline



 

 

- L’Abbé Bellière, souffre encore des fautes commises dans sa jeunesse, Thérèse a 24 ans, elle est déjà bien malade. Dans sa lettre de réponse à son premier frère spirituel, elle explique comment elle a trouvé le moyen d’ assumer en paix ces difficultés : encore et encore par la confiance totale en la Miséricorde de Jésus.


Et si vous deveniez apôtre de la Miséricorde en en témoignant ?