Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Seigneur, que je te serve toujours, fais de moi ce que Tu voudras.(Ste Thérèse d'Avila-Exclamations 146)

 

 

 

 

 

 

 


Se donner comme les Trois.

 Se donner, voilà le secret de ne pas mourir. C’est l’Eternel qui nous l’a livré, ce secret.
Il le connaît ; Il le pratique à jamais ; c’est sa vie divine.

Si on pouvait expliquer le mystère des trois Personnes en Dieu, ce serait là l’explication.
Le Père donne son Être infini et Il engendre un Fils infini comme Lui-même ;
le Fils, égal à son Père, fait ce que fait le Père ; Il se donne tout entier, comme le Père
se donne tout entier : c’est là leur Esprit commun, le Saint Esprit ; c’est leur mutuel amour,
c’est leur don réciproque, le don qui les unit, qui les plonge l’un dans l’autre, et qui fait
qu’ils ne sont plus qu’un seul et même Dieu.

   Cette union, cet Amour mutuel, cette même façon de penser, d’aimer, de dire et de faire,
ne trouvez-vous pas que c’est un bien beau modèle pour une famille ?

Je vous souhaite de Le regarder, de L’aimer, de Le prier, de vous efforcer de Le reproduire.
Vous y trouverez grande paix et joie. Alors, plus d’amour-propre, plus d’égoïsme, plus de
vues personnelles et étroites, plus d’exigences mesquines que les exigences des autres
blessent et qui blessent celles des autres. On a un seul et même amour ; on imite la
vie de Dieu et on participe à son Esprit Saint.

                                                                     Dans « Silence cartusien » par Dom Augustin Guillerand,  p.100