Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Notre histoire

croix_du_carmel.gif

METZ

1ère maison : 13 avril 1623st.gengoulf.jpg

Notre Carmel a été fondé par cinq carmélites venant du premier couvent de Paris (transféré à Clamart, dans la proche banlieue).

C'était la 30ème fondation depuis 1604, date de l'arrivée en France des carmélites issues de la réforme de Thérèse d'Avila.

Peu après leur arrivée à Metz, nos sœurs s'installent de façon durable sur la paroisse de Saint Gengoulf, tout près de l'actuel Évêché.

 

Lieux qui furent le siège de l'école Sainte Chrétienne.

 

Elles y demeureront jusqu'à la Révolution, qui les dispersa en août/septembre 1792, comme toutes les communautés religieuses...
 

2ème maison : 70 ans plus tard,

trinitaires_cloitres.jpgà la demande de la Comtesse de Briey, un nouveau petit groupe de sœurs, du premier couvent de Paris, vint ressusciter notre Carmel à Metz. Les sœurs s'établirent sur la colline du Haut de Sainte-Croix, tout près de la Cathédrale.

C'était le 10 août 1861trinitiares_fontaine.jpg

  Ces lieux s'appellent aujourd'hui : les "Trinitaires" 

 

hosties_jadis.jpg  

Depuis lors les soeurs

ont  pris en charge

la fabrication des hosties

 

et ce...

jusqu'à ce jour

La vie régulière s'écoula normalement jusqu'à la guerre de 1939-1945

 

Nos sœurs, comme tous les Lorrains, partirent en "exil",
d'abord à Limoges (Haute-Vienne),
puis Azérables (Creuse) jusqu'à la fin de la tourmente.
Elles retrouvèrent avec joie leur couvent. trinitaire_maquette.jpg

 

Cependant, situé en pleine ville, entouré de hauts murs, sans grand espace vert à l'intérieur, il ne se prêtait plus à accueillir des jeunes. A la suite d'une visite pastorale faite par le Père Marie-Eugène, ocd, le transfert de la communauté fut décidé.

 

 

 PLAPPEVILLE

maison_deville.jpg1er septembre 1951

 

La maison acquise au village n'était pas moins que la célèbre
maison "seigneuriale" de Madame la baronne Deville !

 

La propriété offre un grand espace vert et un bel horizon.

Quelle joie pour les sœurs !

 

1er travaux.jpg

L'aménagement des lieux nécessita de nombreux travaux
auxquels les sœurs participèrent activement !

deville_1960.jpg

1958-1960 : Ajout d'une aile et du cloîtredeville__1972.jpg

 

1972 : la belle façade menaçait ruine...
il fallut démolir et reconstruire,
ce qui permit de gagner un étage.

 

Parc_1972.jpg

Comment dire notre reconnaissance aux sœurs
qui ont œuvré pour préparer aux générations suivantes
une maison aux dimensions familiales si agréable à vivre...
dans un décor qui porte tant à la contemplation...

carte_parc.jpg

L'histoire n'est pas finie !

...après les pierres de fondation (voir page Mémoire)

nous continuons de l'écrire en pierres vivantes...