Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Bienvenue
Vous verrez comme il est bon de se donner à Celui qui se donne à vous sans mesure !(Ste Thérèse d'Avila-Let.Gracien 6/1562)

 Saint Jean de la Croix  a écrit un poème magnifique intitulé : Vive Flamme d’Amour.jean_de_la_croix.enflamme.JPG
Ce texte est commenté strophes par strophes pour décliner comment Dieu nous aime.
Ici, spécialement par son
Esprit Saint : Flamme riche de milles grâces comme autant de
flambeaux qui veulent nous apporter l'Amour divin.

Pour vous nous avons choisis quelques extraits montrant la richesse infini des vertues et attribus divins
que l'Esprit peut nous communiquer. De quoi exciter notre désir de l'accueillir !

 

En gras : ce que Dieu fait à l'âme.
En rouge : se décline des qualités de Dieu qu'Il veut nous communiquer !
___________________________________________________________________________________

Extraits du premier vers de la 2ème strophe :  «Ô flambeaux de Feu »

2     Quant au premier, il faut savoir que les flambeaux ont deux propriétés : l'une est de luire, l'autre est d'échauffer. Pour entendre quels sont ces flambeaux dont l'âme parle ici et de quelle façon ils luisent et brûlent en elle, lui donnant chaleur, il faut savoir que Dieu, en son Être unique et simple, est toutes les vertus et grandeurs de ses attributs, parce qu'Il est tout-puissant, sage, bon, miséricordieux, juste, fort, amoureux, et, autres attributs et vertus infinies que nous ne connaissons pas. Or, comme Il est toutes ces choses en son Être simple, lorsqu'Il est uni à l'âme et que son bon plaisir est de lui en découvrir la connaissance, elle voit distinctement en Lui toutes ces vertus et grandeurs, c'est à savoir : sa toute-puissance, sa sagesse, sa bonté, sa miséricorde, etc. Et comme chacune de ces choses est l'Être même de Dieu, en une seule Personne, qui est le Père, ou le Fils, ou le Saint-Esprit - chacun de ces attributs étant Dieu même, et Dieu étant lumière infinie et feu divin infini (ainsi qu'il a été dit ci-dessus) - de là vient que chacun de ces innombrables attributs resplendit et donne chaleur comme Dieu et ainsi chacun d'eux est un flambeau qui éclaire l'âme et lui donne chaleur d'amour.

5. (…) Et combien grand, combien avantageux et de combien de sortes sera ton contentement, puisque tu reçois jouissance et amour en tous et de tous ces flambeaux, Dieu Se communiquant à tes puissances en tous ses attributs et en toutes ses vertus ?  

 6     Parce que, quand quelqu'un aime un autre ou lui fait du bien, il lui fait du bien et l'aime selon sa condition et selon les propriétés qu'il a en soi. Et ainsi ton Époux étant en toi te départit ses grâces selon ce qu'Il est. C'est pourquoi étant tout- puissant, Il te fait du bien et t'aime avec toute-puissance; étant sage, tu sens qu'Il t'aime et te fait du bien avec sagesse; étant infiniment bon, tu sens qu'Il t'aime avec bonté; étant saint, tu sens qu'Il t'aime et te fait des grâces avec sainteté; étant juste, tu sens qu'Il t'aime et te fait justement du bien; étant miséricordieux, compatissant et clément, tu sens sa miséricorde, sa compassion et sa clémence; étant puissant, élevé et délicat, tu sens qu'Il t'aime d'un amour puissant, élevé et délicat; comme il est net et pur, tu sens qu'Il t'aime avec pureté et netteté; et comme Il est véritable, tu sens qu'Il t'aime vraiment; étant généreux, tu reconnais qu'Il t'aime et te départit ses grâces avec générosité, sans aucun intérêt propre, mais seulement pour te faire du bien; et comme Il est la vertu de la souveraine humilité, Il t'aime avec une souveraine humilité et avec une souveraine estime pour toi, en te rendant égale à Soi, Se découvrant Lui-même à toi, avec allégresse, par le moyen de toutes ses connaissances, avec son visage plein de grâces, te déclarant en cette union, non sans grande jubilation de ta part:
Je suis à toi et pour toi. Je prends plaisir d'être ce que Je suis, afin d'être à toi et de Me donner à toi.

Pour vous encourager à lire ce livre en entier ! sachez que cette lecture avait ravie Ste Thérèse de Lisieux dès ses 18 ans !