Carmel de la Trinité
Metz-
Plappeville
Témoignages
Ô mon Jésus, que ne ferais pas une âme embrasée de Votre Amour !(Ste Thérèse d'Avila-Vie 34,15)

Pourquoi mon engagement au Carmel ?

Lorsque le Seigneur m’a appelée, Il est venu me surprendre en plein cœur d’une vie professionnelle. Le contact au soin des malades, dans un hôpital   me faisait toucher de près la fragilité de la vie humaine et aussi sa grandeur, notamment lorsqu’elle aborde l’Éternité. La science médicale, déjà si magnifique a ses limites pour aider l’homme à traverser les épreuves et, je voyais que la prière peut aller plus loin pour accompagner les personnes vers le Seigneur qui les attend, vers Celui qui les soutient sur leurs chemins. Il me semblait que des soignants, il y en aurait toujours, mais des priants ???

Qui ira par la prière là où personne ne peut aller porter secours ? Qui sera disponible pour rejoindre l’homme au bord de son désespoir ? l’homme aux prises avec la tentation ?

Ma mission de prière

Pour vivre cette communion spirituelle, cette mission de prière, il me faut :

Lire la suite...
 

s_monique.jpgGrâce à ma famille chrétienne et à la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, j'ai grandi dans la foi et l'ouverture aux autres.

En travaillant comme ouvrière à la manufacture, je ne pensais pas en sortir… religieuse !

Ce passage de l'Evangile : "…laissant là leurs filets, ils Le suivirent(Mt. 4,20)  fut pour moi un appel foudroyant à la vie religieuse. Une autre orientation de ma vie s'est ouverte à moi, mais le souci de rester en Monde Ouvrier ne me quittait pas. Je ne trouvais aucune congrégation à mon goût. C'était la nuit dans mon cœur. Alors, j'ai demandé au Seigneur de décider pour moi de l'endroit où Il m'attendait. Il connaît mon tempérament, mes possibilités, mes faiblesses.

C'est au cours du travail, à l'usine, que ce mot a résonné en moi comme une lumière : Carmel. A moi de répondre oui ou non, en pleine liberté. Tout ceci est vite écrit, mais rien ne se fit sans combat intérieur ! Comment rejoindre le Monde Ouvrier et ses luttes dans un Carmel ?

Lire la suite...